BEL-ENFANT DE LA LARME (9)

Sept contes roumains
par Jules Brun et Leo Bachelin

*

Le lendemain, à l’aube, Génar repartit pour la chasse.
La jeune fille baisa la fleur de pourpre, en murmurant une formule magique et Fêt-Frumos réapparut tout à coup devant elle.
— Sais-tu quelque chose? demanda-t-il.
— Non, dit-elle, portant la main à son front, j’ai tout oublié.
— Eh bien, moi, j’ai tout entendu et tout retenu. Je pars; nous nous reverrons bientôt. Dieu te garde, ma fille !
Il sauta en selle et se perdit dans le désert.
A l’heure où le soleil tue l’ombre dans les champs, le jeune homme avisa un moucheron qui se débattait dans le sable torride (1).
— Fêt-Frumos, dit le moustique, porte-moi à l’orée de la forêt prochaine! Je te revaudrai cela. Je suis l’empereur des moucherons.
Fêt-Frumos le porta à la lisière du bois qu’il devait franchir.
En s’éloignant du couvert, il déboucha près de la mer, sur une plage désolée, et vit une écrevisse tellement brûlée par le soleil, qu’elle n’avait plus la force de remuer.
— Fêt-Frumos, dit-elle, jette-moi dans la mer! Je te revaudrai cela. Je suis l’impératrice des écrevisses.
Fêt-Frumos la jeta dans la mer, et poursuivit sa route.

Continuer la lecture de BEL-ENFANT DE LA LARME (9)