La poussière est le seul secret

Emily Dickinson

Dust is the only Secret—
Death, the only One
You cannot find out all about
In his « native town.  »
Nobody knew « his Father »—
Never was a Boy—
Hadn’t any playmates,
Or « Early history »—
Industrious! Laconic!
Punctual! Sedate!
Bold as a Brigand!
Stiller than a Heet!
Builds like a Bird, too!
Christ robs the Nest—
Robin after Robin
Smuggled to Rest !

La poussière est le seul secret,
La mort, la seule personne
Sur qui tu ne peux tout découvrir
Dans sa ville natale ;
Personne n’a connu son père,
Elle n’a jamais été un enfant,
N’a jamais eu de camarades de jeux
Ni d’histoire de ses premiers jours.
Active, laconique,
Ponctuelle, calme,
Plus hardie qu’un brigand,
Plus rapide qu’une flotte,
Et elle fait un nid comme un oiseau ;
Le Christ dérobe le nid ;
L’un après l’autre les rouges-gorges
Passent en fraude vers leur repos.

(Traduction : Pierre Messiaen)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s