Quand

Ausländer Rose

Rose Ausländer

Wann

Ich hole die Kastanien
aus dem Feuer

Es ist ein kalter Tag

Ich bin mit meinem Gefühle
immer bei dir

Wann werde ich wieder
Gedichte schreiben

wie einst

Quand

Je retire les marrons
du feu

Dehors il fait froid

Mon coeur séjourne
inlassablement auprès de toi

Quand écrirai-je de nouveau
des poèmes

comme autrefois

Traduction : Edmond Verroul

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s