Ruth

Ausländer Rose

Rose Ausländer

Ruth

Conversations
Toutes en ivraie

Le grain remplit ses greniers
De farine

Si les conversations
tarissent
et le vent enlève l’ivraie
Ruth glane les épis
De ses doigts avisés

Traduction : Edmond Verroul

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s