Tu planes…

Nichita Stănescu

Tu plutesti…

Tu pluteşti ca un vis de noapte
deasupra sufletului meu.
Iţi sprijini tâmpla
de inima mea ca de o piatră roşie,
şi aştepţi să-ţi spun numele
tuturor lucrurilor
pe care eu am isprăvit de mult
să ţi le mai spun.
Gura mea e-n tăcerea cea mai desăvârşită,
înclinată ca mătasea unui steag
într-o zi fără vânt.
O, nu pleca nicăieri!
Îmi voi rupe inima cu un singur gest
al mâinii,
ca să răsară durerea care ştie
numele durerii,
ca să răsară dragostea mea de bărbat
care ştie numele tău ciudat, de femeie.

http://www.vplay.ro/watch/3b4ty8ia/

Tu planes…

Tu planes comme un rêve nocturne
par-dessus mon âme.
Tu appuies ta tempe
contre mon cœur comme si c’était une pierre rouge,
et tu attends que je te nomme
toutes les choses
dont j’ai cessé depuis longtemps
de te parler.
Ma bouche garde le silence le plus absolu,
en berne comme la soie d’un drapeau
un jour sans vent.
Oh, ne t’enfuis nulle part !
Je déchirerai mon cœur d’un seul geste
de la main
pour que jaillisse la douleur
qui connaît le nom de la douleur
pour que se lève mon amour d’homme
qui connaît ton nom étrange de femme.

Traduction: Virginia Popescu, Nicole Pottier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s