La mort des mots

Octavian Paler

Moartea cuvintelor

Un chip de nisip
şi mâini de nisip
şi limba în gură mi-e tot de nisip
nu mai pot să spun nimic în apărarea mea
în acest tribunal de nisip
cu lumini de nisip
grefieri de nisip
amintiri de nisip
şi cineva care-ntoarce clepsidra.
Tot ce-am iubit s-a transformat în nisip
tot ce-am greşit s-a transformat în nisip
şi judecători de nisip
mă judecă
şi mă condamnă la moarte
pe un eşafod de nisip.

*

La mort des mots

Un visage de sable
des mains de sable
et la langue dans ma bouche qui est toujours de sable
je ne peux plus rien dire pour ma défense
dans ce tribunal de sable
avec des lumières de sable
des greffiers de sable
des souvenirs de sable
et quelqu’un qui retourne le sablier.
Tout ce que j’ai aimé s’est transformé en sable
toutes mes erreurs se sont transformées en sable
des juges de sable
me jugent
et me condamnent à mort
sur un échafaud de sable.

Traduction : Virginia Popescu, Nicole Pottier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s