Beauté du calme

William Wordsworth

William Wordsworth

Not Love, not War, nor the tumultuous swell

Not Love, not War, nor the tumultuous swell,
Of civil conflict, nor the wrecks of change,
Nor Duty struggling with afflictions strange –
Not these ‘alone’ inspire the tuneful shell;

But where untroubled peace and concord dwell,
There also is the Muse not loth to range,
Watching the twilight smoke of cot or grange,
Skyward ascending from a woody dell.

Meek aspirations please her, lone endeavour,
And sage content, and placid melancholy; 10
She loves to gaze upon a crystal river–

Diaphanous because it travels slowly;
Soft is the music that would charm for ever;
The flower of sweetest smell is shy and lowly.

*

Beauté du calme

Ce n’est pas seulement la guerre ni l’amour,
Ni les maux éclatants d’une âme inconsolée,
Ni les trônes fameux s’écroulant tour à tour,
Qui peuvent inspirer la poésie ailée.

Elle aime l’humble asile où la Paix fait séjour;
Il lui plaît de gravir la colline isolée
Et de voir la chaumière à la fin d’un beau jour
Qui fume vers le ciel du fond de la vallée.

L’effort secret lui plaît, le modeste bonheur,
Le coeur simple qui loin des yeux humains se fane;
Elle aime à contempler le ruisseau diaphane,

Cristallin parce qu’il voyage avec lenteur.
Pour toujours plaire il faut une musique douce;
La plus suave fleur se cache dans la mousse.

Traduction : Emile Legouis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s