Si ce n’est pas trop te demander

Marin Sorescu

Dacă nu cer prea mult

– Ce-ai lua cu tine,
Dacă s-ar pune problema
Să faci zilnic naveta între rai şi iad,
Ca să ţii nişte cursuri?
– O carte, o sticlă cu vin şi-o femeie, Doamne,
Dacă nu-ţi cer prea mult.
– Ceri prea mult, îţi tăiem femeia,
Te-ar ţine de vorbă,
Ţi-ar împuia capul cu fleacuri
Şi n-ai avea timp să-ţi pregăteşti cursul.
– Te implor, taie-mi cartea,
O scriu eu, Doamne, dacă am lângă mine
O sticlă de vin şi-o femeie.
Asta aş dori, dacă nu cer prea mult.
– Ceri prea mult.
Ce-ai dori să iei cu tine,
Dacă s-ar pune problema
Să faci zilnic naveta între rai si iad,
Ca să ţii nişte cursuri?
– O sticlă de vin şi-o femeie,
Dacă nu cer prea mult.
– Ai mai cerut asta o dată, de ce te încăpăţânezi,
E prea mult, ţi-am spus, îţi tăiem femeia.
– Ce tot ai cu ea, ce atâta prigoană?
Mai bine tăiaţi-mi vinul,
Mă moleşeşte şi n-aş mai putea să-mi pregătesc cursul,
Inspirându-mă din ochii iubitei. 
Tăcere, minute lungi,
Poate chiar veşnicii,
Lăsându-mi-se timp pentru uitare.
– Ce-ai dori să iei cu tine,
Dacă s-ar pune problema
Să faci zilnic naveta între rai şi iad,
Ca să ţii niste cursuri?
– O femeie, Doamne, dacă nu cer prea mult.
– Ceri prea mult, îţi tăiem femeia.
– Atunci taie-mi mai bine cursurile,
Taie-mi iadul şi raiul,
Ori totul, ori nimic.
Aş face drumul dintre rai şi iad degeaba.
Cum să-i sperii şi să-i înfricoşez pe păcătoşii din iad,
Dacă n-am femeia, material didactic, să le-o arăt?
Cum să-i înalţ pe drepţii din rai,
Dacă n-am cartea să le-o tălmăcesc?
Cum să suport eu drumul şi diferenţele
De temperatură, luminozitate şi presiune
Dintre rai şi iad,
Dacă n-am vinul să-mi dea curaj ?

*

Si ce n’est pas trop te demander

-Qu’est-ce que tu emporterais avec toi,
Si tu devais faire
chaque jour la navette entre le Paradis et l’Enfer,
Pour y tenir des cours ?
-Un livre, une bouteille de vin et une femme, mon Dieu,
Si ce n’est pas trop te demander.
Tu demandes trop, retirons la femme,
Elle te retiendra pour parler
Te bourrera la tête de bagatelles
Et tu n’auras plus de temps pour préparer ton cours.
Je t’implore, retirons le livre,
Je l’écrirai, mon Dieu, si j’ai tout près de moi
Une bouteille de vin et une femme.
C’est ce que je voudrais, si ce n’est pas trop te demander.
Tu demandes trop.
-Qu’est-ce que tu voudrais emporter avec toi,
Si tu devais faire
chaque jour la navette entre le Paradis et l’Enfer,
Pour y tenir des cours ?
-Une bouteille de vin et une femme,
Si ce n’est pas trop te demander
-Tu me l’ as déjà demandé une fois, pourquoi t’entêter,
C’est trop, je te l’ai dit, retirons la femme.
– Mais pourquoi lui en veux-tu, pourquoi la persécuter autant ?
– Retirons plutôt le vin,
– Il me ramollit et je ne pourrais plus préparer le cours,
en m’inspirant des yeux de ma bien-aimée.
Silence, de longues minutes,
Peut-être même l’éternité,
Me laissant le temps pour oublier.
-Qu’est-ce que tu voudrais emporter avec toi,
Si tu devais faire
chaque jour la navette entre le Paradis et l’Enfer,
Pour y tenir des cours ?
Une femme, mon Dieu, si ce n’est pas trop te demander .
-Tu demandes trop, retirons la femme.
-Alors retirons plutôt les cours,
retirons l’enfer et le paradis,
Ou bien tout, ou bien rien.
Je ferais le chemin entre le paradis et l’enfer sans rien demander.
Comment faire peur et épouvanter les pécheurs de l’enfer,
Si je n’ai pas la femme, comme matériel didactique, pour leur montrer ?
Comment élever l’esprit des justes du paradis,
Si je n’ai pas le livre pour l’interpréter ?
Comment supporter le chemin et les différences
De température, de luminosité et de pression
Entre le paradis et l’enfer,
Si je n’ai pas le vin pour me donner du courage ?

Traduction: Virginia Popescu, Nicole Pottier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s