La mort de Socrate

Octavian Paler

Moartea lui Socrate

Sunt singur,
De ce tremuraţi?
Şi sentinţa e dată.
De ce tremuraţi?
Din vorbele pe care n-am apucat să le spun
se scutură tăcerea
îmbătrînindu-mă.
Nu-mi cereţi să mint cu aceste cuvinte
cu care mi-am descoperit moartea.
Şi nu înţeleg de ce tremuraţi.
Otrava e doar pregătită.
Şi sunteţi prea palizi
pentru nişte ucigaşi cumsecade.

*

La mort de Socrate

Je suis seul,
pourquoi tremblez-vous ?
Et la sentence est tombée.
Pourquoi tremblez-vous ?
Parmi les paroles que je n’ai pas eu le temps de dire
le silence s’agite
me vieillissant.
Ne me demandez pas de mentir dans ces paroles
au travers desquelles j’ai découvert ma mort.
Et je ne comprends pas pourquoi vous tremblez.
Le poison est déjà préparé.
Vous êtes trop pâles
pour des tueurs convenables.

Traduction: Virginia Popescu, Nicole Pottier

Paru dans la revue Axioma.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s