A mon pays

Iulia Hasdeu

A mon pays

Mon pays, c’est le lieu où, dans les bras d’une mère
Sous ses yeux se passèrent les jours de mon enfance –
Où folâtre et naïve, bercée par l’espérance,
J’ignorais combien la vie était amère.

Mon pays ! c’est un petit coin sur la terre,
Un petit coin qui m’est bien cher ;
Car c’est là qu’on m’apprit, hélas ! la première,
Et la plus douce science, la science d’aimer.

Aimer qui ? D’abord le Dieu qui m’a fait naître,
Puis mes parents, et puis, mon cher pays ;
Mon pays ! Ah ! C’est lui que j’aime, que je chéris,
Fille des Roumains, je le suis, je veux l’être.

Mais j’aime aussi la France, oh ! oui, la douce France
C’est ma seconde patrie, la sœur de mon pays,
Mon pays ! Bienheureux séjour de mon enfance !
Chères contrées, mes deux mères, je vous chéris !

Paris, 21 iunie 1883

*

Patriei mele

Patria e acolo unde în braţe de mamă
Zilele prunciei mele au fost legănate –
Cînd vioaie şi naivă, cu vise bogate,
n-am ştiut viaţa cît poate fi de amară.

Ţara mea este gură de rai pe pămînt
Acolo-i colţişorul drag de altădată
Unde eu am deprins pentru întîia dată
Ştiinţa de a iubi – dulcele simţămint.

Iubirea cui s-o dărui ? Celui ce mă zămisli,
Apoi părinţilor o dau şi patria o iubesc ;
O, ţara mea scumpă, pe tine te indrăgesc,
Mlădiţă de români sînt, eu şi asta vreau a fi.

Iubes insă şi Franţa, o, da, Franţa cea dragă,
Mi(e cea de-a doua patrie, a ţării mele soră,
Leagăn ferice pentru copilăria-ntreagă !
Ţinuturi scumpe mie, a voastră fiică vă adoră.

În româneşte de Crina Decusară-Bocşan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s